Le « canard de vigne »…

C’est un des surnoms de l’oedicnème criard. Cet oiseau à l’allure un peu atypique est  commun dans les vignes et les friches de la plaine roussillonnaise. Le plus souvent ce sont ses vocalises, plutôt nocturnes, qui permettent de se rendre compte de sa présence: son cri assez peu harmonieux est en effet beaucoup moins discret que son plumage très mimétique grâce auquel il  se fond dans les milieux rocailleux en se tapissant au sol.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.